Accueil » Astuces » Baisser votre empreinte carbone numérique avec quelques gestes simples !

Baisser votre empreinte carbone numérique avec quelques gestes simples !

Comme vous le savez, chaque action que vous faites sur internet a un impact écologique. Que ce soit une recherche sur Google, le stockage de vos mails, poster une vidéo sur Facebook ou autre, cela consomme de l’électricité car les serveurs où se trouvent toutes ces données sont alimentées 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Voici donc quelques gestes simples qui vous permettront de baisser votre « empreinte carbone numérique » sans pour autant chambouler vos habitudes.

Faites le tri dans vos mails

Certains le savent moins, mais les mails utilisent également pas mal de ressources. Un mail contenant une pièce jointe peut émettre jusque 19g de CO2… Faites le calcul, on estime à 281 milliards de mails envoyés chaque jour.

Il ne faut bien entendu pas tomber dans l’excès, mais il y forcément des mails qui sont inutiles que vous conservez sur votre boîte mail. Je pense que la chose la plus simple à faire et de se désabonner des toutes les newsletters que vous n’ouvrez même pas. C’est bon pour votre tête, et pour la planète.

Pour vous aider, vous pouvez vous rendre sur CleanFox.io, un service que j’ai découvert il y a plusieurs années et qui m’a permis de me sauver de plusieurs heures de « cliquez ici pour vous désabonner« .

Faites le tri sur vos cloud

De manière générale, lorsque vous mettez vos données dans un espace Cloud tel que Google Drive, Uptobox et consorts, vos données sont répliquées plusieurs fois dans d’autres datacenters afin de garantir leur sécurité et leur disponibilité à chaque instant.

Vous comprendrez donc que cela a un inconvénient pour la planète… celle de consommer 2 à 3 fois plus d’électricité pour héberger vos données. N’hésitez pas à faire un tour sur vos services Cloud afin de nettoyer les fichiers et dossiers qui ne vous sont plus utiles.

Idem pour vos services de messagerie tels que WhatsApp, Facebook Messenger, n’hésitez pas à supprimer les conversations qui ne vous sont plus utiles.

Empêcher le pistage de votre navigation

Les services qui pistent les données engloutissent une quantité d’informations gigantesques. Sur presque tous les sites web que vous visitez, vos données sont transmises à des dizaines, voire des centaines d’entreprises.

Je ne peux que vous inciter à utiliser des extensions de type Ghostery qui vous permettront d’annihiler les trackers, ce qui est bon pour votre vie privée ainsi que la planète. Si vous utilisez Firefox, vous pouvez aussi configurer le mode de protection contre le pistage en mode strict.

En activant ces protections ou ces extensions, vous bloquez le transfert de ces données, ce qui signifie que vous consommez moins d’énergie, même si cela peut parfois affecter le fonctionnement de certains sites.

Compensez votre empreinte carbone numérique

Celui-ci est peut-être celui qui chamboulera le plus vos habitudes mais pour faire vos recherches, il n’existe pas que Google. Je peux vous conseiller d’utiliser Lilo qui est un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux ou Ecosia, qui finance la reforestation grâce à ses revenus.

Ces 2 moteurs de recherches, en plus de compenser votre empreinte carbone grâce à leurs revenus, protègent votre vie privée.

Conclusion

Voici quelques actes simples qui permettent de réduire votre empreinte carbone numérique. Ces petits gestes ne sont pas des chamboulements majeurs et pour la majorité, en plus d’être bon pour la planète, permettront de protéger un peu mieux votre vie privée sur la toile.

Je ne suis pas un moralisateur sur l’écologie, j’essaie de faire au mieux avec mes moyens, que ce soit dans le numérique ou dans ma vie de tous les jours. En effet, outre le côté numérique, certains gestes simples peuvent aussi être mis en place, tel que l’utilisation du vrac afin de réduire votre plastique.

Un autre article arrivera surement avec d’autres gestes dédiés à la réduction de votre empreinte carbone, que ce soit numérique, ou pas.

À bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.