Aller au contenu
Accueil » Wordpress » WordPress 5.9 améliorera vos Core Web Vitals !

WordPress 5.9 améliorera vos Core Web Vitals !

Wordpress Core Web Vitals

Depuis que Google a publié sa mise à jour Core Web Vitals, WordPress et ses équipes de développement essaie continuellement d’améliorer les métriques Core Web Vitals de ses utilisateurs.

La prochaine mise à jour majeur de WordPress, la version 5.9 pourrait avoir la capacité d’améliorer une des métriques jusqu’à 33%, sans rien faire !

Dans cet article, nous allons voir comment la mise à jour de WordPress 5.9 va automatiquement augmenter votre métrique Largest Contentful Paint !

Comment WordPress améliorera votre Largest Contentful Paint

Si vous avez suivi les dernières améliorations que Google a apporté à son algorithme, vous savez que les Core Web Vitals sont devenus des metrics / métriques importantes et ont un impact sur votre classement et positionnement dans les SERP. Cependant, la plupart des éditeurs de sites web ne savent toujours pas comment améliorer leurs Core Web Vitals.

Si votre site Web est propulsé par WordPress, alors voici une bonne nouvelle : les tests effectués sur WordPress 5.9 ont indiqué que cette version est capable d’améliorer la note Largest Contentful Pain (aka LCP) jusqu’à 33 % !

Le temps qu’il faut pour que l’élément le plus important ou imposant de votre site web ou de votre page web se charge et pour qu’un utilisateur puisse finalement interagir avec lui est appelé le Largest Contentful Paint (LCP).

L’équipe de développeurs WordPress propose de supprimer l’utilisation du lazyloading de la première image ou iframe de la page web.

Les développeurs de WordPress ont testé cette nouvelle « stratégie » sur les 50 thèmes WordPress les plus populaires et ont découvert que son utilisation sur la première image ou sur la première iframe entraînait une amélioration moyenne de 7 % du LCP.

L’équipe de développements a ensuite testé l’amélioration de LCP en ajoutant l’exclusion du lazyloading aux deux premiers éléments. Les gains de performance ont chuté de 2 % en moyenne, ce qui montre clairement que l’exclusion du lazyload à plusieurs éléments n’améliore pas plus le LCP.

Résultats obtenus par le lazyload WordPress

On va parler un peu chiffre et résultats des différents tests réalisés par les équipes de développement de WordPress.

En examinant de plus près les résultats concernant la suppression du lazyload sur la première image de la page, ils constatent que dans 42 % des cas, les modifications entraînent une amélioration médiane du LCP de plus de 10 %, l’amélioration la plus importante étant de 33 %.

Dans 5 % des cas, le LCP médian est environ 10 % moins bon, le maximum étant de 21% moins bon.

Alors que l’amélioration médiane du LCP sur l’ensemble des thèmes n’est que de 7%, il y a des gains notables plus importants pour un nombre considérable de thèmes, alors que les pertes notables sont mineures.

Il est probable que les cas où la métrique s’est dégradée soient liés à des sites possédant déjà des soucis de performances à la base. Si vous en êtes et que vous souhaitez améliorer vos performances WordPress, contactez-moi !

Source

Les performances web et son impact sur le SEO

Avant de commencer, et même si personne n’est capable de déchiffrer totalement les algorithmes mis en place par Google, pour positionner votre site à une place plutôt qu’à une autre, vous devez avoir accès à certaines informations. 

Malgré tout, il est possible d’en savoir un peu plus sur ces fameux critères, grâce à des tests, mais aussi profitant de la communication de Google. La vitesse de chargement d’un site est officiellement devenue un critère. En effet, il est désormais pris en compte et ça pour plusieurs raisons.

Depuis que Google existe, il a toujours clamé haut et fort qu’il voulait donner le résultat le plus pertinent possible. Aujourd’hui, il cherche en plus à offrir une expérience utilisateur la plus agréable possible. Bien entendu, il n’est pas là pour juger si le rouge aurait été plus pertinent que le bleu dans votre logo. En revanche, il sera très attentif à la position d’un bouton, pour que ce dernier soit cliquable. Il va aussi juger du taux de rebond de votre site web. Cela lui permettra de savoir si le site et son contenu sont meilleurs ou moins bons que les concurrents. Vous comprenez alors aisément en quoi le temps de chargement va jouer sur le taux de rebond, et par conséquent, sur la position de votre site web. 

Le temps de chargement va avoir un autre intérêt pour lui et donc pour vous. Google a de plus en plus de sites web à visiter. Il aura donc tendance à préférer les sites qui ne lui font pas perdre trop de temps lors de chaque visite. En optimisant le temps de chargement, vous lui permettrez de crawler plus de pages et par la même occasion, vous lui permettrez de mieux positionner votre site. On parle alors de crawling budget en SEO.

Vous venez de le lire dans le paragraphe précédent, WordPress va travailler activement pour rendre son moteur plus performant et offrir, de ce fait, un temps de chargement plus court. Mais attention, le fait d’utiliser la dernière version de WordPress ne vous garantit pas une plus-value. Il y a d’autres facteurs sur les lesquels vous pouvez avoir une réelle influence :

  • Choisir l’hébergement : c’est sûrement le critère qui est le plus souvent négligé par souci d’économie. Pourtant, cela permet d’offrir à vos utilisateurs et au moteur, la meilleure expérience possible. 
  • Utiliser la mise en cache : pour faire simple, cela permet d’utiliser le cache du navigateur, afin de charger des fichiers directement sur l’ordinateur, plutôt que de demander l’information au serveur. WordPress regorge de solutions payantes ou gratuites, pour optimiser et travailler cette mise en cache de fichier.
  • Minimiser les différents scripts : les deux plus connus sont les fichiers CSS et les JavaScript. Il est possible de minifier le code, en supprimant les caractères inutiles. Attention toutefois à ne pas trop optimiser, ni à trop supprimer, sans quoi le site risque de ne plus fonctionner.
  • Corriger les problèmes URL de votre site : quoi de plus désagréable pour un internaute d’arriver sur une page qui ne fonctionne pas ou mal ? Il vous permettra ainsi d’optimiser le fameux budget crawl alloué à votre site web.

Comme vous pouvez le lire, la web performance demande de vraies compétences et un réel savoir-faire. Il est important de confier cette tâche à de vrais spécialistes, sans quoi vous risquez d’obtenir l’inverse du résultat escompté. Il est également important de rappeler qu’optimiser son temps de chargement ne doit pas être une fin en soi, car ce critère fait partie de centaines d’autres. Il est important d’avoir une stratégie SEO plus globale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.